Livre du prophète Zacharie (1 / 3)



Chapitres suivants >>

Chapitre 1

 

1


Le huitième mois, la seconde année de Darius, la parole de l'Éternel fut adressée à Zacharie, fils de Bérékia, fils d'Iddo, le prophète, en ces mots :


2
L'Éternel a été très irrité contre vos pères.
3
Dis-leur donc : Ainsi parle l'Éternel des armées : Revenez à moi, dit l'Éternel des armées, et je reviendrai à vous, dit l'Éternel des armées.
4
Ne soyez pas comme vos pères, auxquels s'adressaient les premiers prophètes, en disant : Ainsi parle l'Éternel des armées : Détournez-vous de vos mauvaises voies, de vos mauvaises actions ! Mais ils n'écoutèrent pas, ils ne firent pas attention à moi, dit l'Éternel.
5
Vos pères, où sont-ils ? et les prophètes pouvaient-ils vivre éternellement ?
6
Cependant mes paroles et les ordres que j'avais donnés à mes serviteurs, les prophètes, n'ont-ils pas atteint vos pères ? Ils se sont retournés, et ils ont dit : L'Éternel des armées nous a traités comme il avait résolu de le faire selon nos voies et nos actions.
7
Le vingt-quatrième jour du onzième mois, qui est le mois de Schebat, la seconde année de Darius, la parole de l'Éternel fut adressée à Zacharie, fils de Bérékia, fils d'Iddo, le prophète, en ces mots :
8
Je regardai pendant la nuit, et voici, un homme était monté sur un cheval roux, et se tenait parmi des myrtes dans un lieu ombragé ; il y avait derrière lui des chevaux roux, fauves, et blancs.
9
Je dis : Qui sont ces chevaux, mon seigneur ? Et l'ange qui parlait avec moi me dit : Je te ferai voir qui sont ces chevaux.
10
L'homme qui se tenait parmi les myrtes prit la parole et dit : Ce sont ceux que l'Éternel a envoyés pour parcourir la terre.
11
Et ils s'adressèrent à l'ange de l'Éternel, qui se tenait parmi les myrtes, et ils dirent : Nous avons parcouru la terre, et voici, toute la terre est en repos et tranquille.
12
Alors l'ange de l'Éternel prit la parole et dit : Éternel des armées, jusques à quand n'auras-tu pas compassion de Jérusalem et des villes de Juda, contre lesquelles tu es irrité depuis soixante-dix ans ?
13
L'Éternel répondit par de bonnes paroles, par des paroles de consolation, à l'ange qui parlait avec moi.
14
Et l'ange qui parlait avec moi me dit : Crie, et dis : Ainsi parle l'Éternel des armées : Je suis ému d'une grande jalousie pour Jérusalem et pour Sion,
15
et je suis saisi d'une grande irritation contre les nations orgueilleuses ; car je n'étais que peu irrité, mais elles ont contribué au mal.
16
C'est pourquoi ainsi parle l'Éternel : Je reviens à Jérusalem avec compassion ; ma maison y sera rebâtie, et le cordeau sera étendu sur Jérusalem.
17
Crie de nouveau, et dis : Ainsi parle l'Éternel des armées : Mes villes auront encore des biens en abondance ; l'Éternel consolera encore Sion, il choisira encore Jérusalem.
18
Je levai les yeux et je regardai, et voici, il y avait quatre cornes.
19
Je dis à l'ange qui parlait avec moi : Qu'est-ce que ces cornes ? Et il me dit : Ce sont les cornes qui ont dispersé Juda, Israël et Jérusalem.
20
L'Éternel me fit voir quatre forgerons.
21
Je dis : Que viennent-ils faire ? Et il dit : Ce sont les cornes qui ont dispersé Juda, tellement que nul ne lève la tête ; et ces forgerons sont venus pour les effrayer, et pour abattre les cornes des nations qui ont levé la corne contre le pays de Juda, afin d'en disperser les habitants.

Chapitre 2

 

1


Je levai les yeux et je regardai, et voici, il y avait un homme tenant dans la main un cordeau pour mesurer.


2
Je dis : Où vas-tu ? Et il me dit : Je vais mesurer Jérusalem, pour voir de quelle largeur et de quelle longueur elle doit être.
3
Et voici, l'ange qui parlait avec moi s'avança, et un autre ange vint à sa rencontre.
4
Il lui dit : Cours, parle à ce jeune homme, et dis : Jérusalem sera une ville ouverte, à cause de la multitude d'hommes et de bêtes qui seront au milieu d'elle ;
5
je serai pour elle, dit l'Éternel, une muraille de feu tout autour, et je serai sa gloire au milieu d'elle.
6
Fuyez, fuyez du pays du septentrion ! Dit l'Éternel. Car je vous ai dispersés aux quatre vents des cieux, Dit l'Éternel.
7
Sauve-toi, Sion, Toi qui habites chez la fille de Babylone !
8
Car ainsi parle l'Éternel des armées : Après cela, viendra la gloire ! Il m'a envoyé vers les nations qui vous ont dépouillés ; Car celui qui vous touche touche la prunelle de son oeil.
9
Voici, je lève ma main contre elles, Et elles seront la proie de ceux qui leur étaient asservis. Et vous saurez que l'Éternel des armées m'a envoyé.
10
Pousse des cris d'allégresse et réjouis-toi, Fille de Sion ! Car voici, je viens, et j'habiterai au milieu de toi, Dit l'Éternel.
11
Beaucoup de nations s'attacheront à l'Éternel en ce jour-là, Et deviendront mon peuple ; J'habiterai au milieu de toi, Et tu sauras que l'Éternel des armées m'a envoyé vers toi.
12
L'Éternel possédera Juda comme sa part Dans la terre sainte, Et il choisira encore Jérusalem.
13
Que toute chair fasse silence devant l'Éternel ! Car il s'est réveillé de sa demeure sainte.

Chapitre 3

 

1


Il me fit voir Josué, le souverain sacrificateur, debout devant l'ange de l'Éternel, et Satan qui se tenait à sa droite pour l'accuser.


2
L'Éternel dit à Satan : Que l'Éternel te réprime, Satan ! que l'Éternel te réprime, lui qui a choisi Jérusalem ! N'est-ce pas là un tison arraché du feu ?
3
Or Josué était couvert de vêtements sales, et il se tenait debout devant l'ange.
4
L'ange, prenant la parole, dit à ceux qui étaient devant lui : Otez-lui les vêtements sales ! Puis il dit à Josué : Vois, je t'enlève ton iniquité, et je te revêts d'habits de fête.
5
Je dis : Qu'on mette sur sa tête un turban pur ! Et ils mirent un turban pur sur sa tête, et ils lui mirent des vêtements. L'ange de l'Éternel était là.
6
L'ange de l'Éternel fit à Josué cette déclaration :
7
Ainsi parle l'Éternel des armées : Si tu marches dans mes voies et si tu observes mes ordres, tu jugeras ma maison et tu garderas mes parvis, et je te donnerai libre accès parmi ceux qui sont ici.
8
Écoute donc, Josué, souverain sacrificateur, toi et tes compagnons qui sont assis devant toi ! car ce sont des hommes qui serviront de signes. Voici, je ferai venir mon serviteur, le germe.
9
Car voici, pour ce qui est de la pierre que j'ai placée devant Josué, il y a sept yeux sur cette seule pierre ; voici, je graverai moi-même ce qui doit y être gravé, dit l'Éternel des armées ; et j'enlèverai l'iniquité de ce pays, en un jour.
10
En ce jour-là, dit l'Éternel des armées, vous vous inviterez les uns les autres sous la vigne et sous le figuier.

Chapitre 4

 

1


L'ange qui parlait avec moi revint, et il me réveilla comme un homme que l'on réveille de son sommeil.


2
Il me dit : Que vois-tu ? Je répondis : Je regarde, et voici, il y a un chandelier tout d'or, surmonté d'un vase et portant sept lampes, avec sept conduits pour les lampes qui sont au sommet du chandelier ;
3
et il y a près de lui deux oliviers, l'un à la droite du vase, et l'autre à sa gauche.
4
Et reprenant la parole, je dis à l'ange qui parlait avec moi : Que signifient ces choses, mon seigneur ?
5
L'ange qui parlait avec moi me répondit : Ne sais-tu pas ce que signifient ces choses ? Je dis : Non, mon seigneur.
6
Alors il reprit et me dit : C'est ici la parole que l'Éternel adresse à Zorobabel : Ce n'est ni par la puissance ni par la force, mais c'est par mon esprit, dit l'Éternel des armées.
7
Qui es-tu, grande montagne, devant Zorobabel ? Tu seras aplanie. Il posera la pierre principale au milieu des acclamations : Grâce, grâce pour elle !
8
La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots :
9
Les mains de Zorobabel ont fondé cette maison, et ses mains l'achèveront ; et tu sauras que l'Éternel des armées m'a envoyé vers vous.
10
Car ceux qui méprisaient le jour des faibles commencements se réjouiront en voyant le niveau dans la main de Zorobabel. Ces sept sont les yeux de l'Éternel, qui parcourent toute la terre.
11
Je pris la parole et je lui dis : Que signifient ces deux oliviers, à la droite du chandelier et à sa gauche ?
12
Je pris une seconde fois la parole, et je lui dis : Que signifient les deux rameaux d'olivier, qui sont près des deux conduits d'or d'où découle l'or ?
13
Il me répondit : Ne sais-tu pas ce qu'ils signifient ? Je dis : Non, mon seigneur.
14
Et il dit : Ce sont les deux oints qui se tiennent devant le Seigneur de toute la terre.

Chapitre 5

 

1


Je levai de nouveau les yeux et je regardai, et voici, il y avait un rouleau qui volait.


2
Il me dit : Que vois-tu ? Je répondis : Je vois un rouleau qui vole ; il a vingt coudées de longueur, et dix coudées de largeur.
3
Et il me dit : C'est la malédiction qui se répand sur tout le pays ; car selon elle tout voleur sera chassé d'ici, et selon elle tout parjure sera chassé d'ici.
4
Je la répands, dit l'Éternel des armées, afin qu'elle entre dans la maison du voleur et de celui qui jure faussement en mon nom, afin qu'elle y établisse sa demeure, et qu'elle la consume avec le bois et les pierres.
5
L'ange qui parlait avec moi s'avança, et il me dit : Lève les yeux, et regarde ce qui sort là.
6
Je répondis : Qu'est-ce ? Et il dit : C'est l'épha qui sort. Il ajouta : C'est leur iniquité dans tout le pays.
7
Et voici, une masse de plomb s'éleva, et il y avait une femme assise au milieu de l'épha.
8
Il dit : C'est l'iniquité. Et il la repoussa dans l'épha, et il jeta sur l'ouverture la masse de plomb.
9
Je levai les yeux et je regardai, et voici, deux femmes parurent. Le vent soufflait dans leurs ailes ; elles avaient des ailes comme celles de la cigogne. Elles enlevèrent l'épha entre la terre et le ciel.
10
Je dis à l'ange qui parlait avec moi : Où emportent-elles l'épha ?
11
Il me répondit : Elles vont lui bâtir une maison dans le pays de Schinear ; et quand elle sera prête, il sera déposé là dans son lieu.

Chapitres suivants >>