Liens Moteur de Recherche Plan du site Boutique
Activités 
      
PRIERE | RESEAU DE PRIERE | INSCRIPTION | LIVRES GRATUITS | ARTICLES | LIENS | AGENDA | Daily Prayer Chain


Priez sans cesse (1 Th 5, 17)



La Place de la Prière dans la Mission Chrétienne ...


La prière est au centre de toutes nos activités. Il nous faut communiquer avec Dieu au quotidien pour avoir des directives pour chaque action à mener. Ainsi, nous encourageons nos membres à avoir chacun une vie de prière personne régulière. La Mission Chrétienne Globale crée des cellules de prière et des groupe de maison à la demande de ses membres, notamment si les conditions de piété et de formation sont remplies pour les conducteurs désignés. L'association peut fournir aux responsables des réunions de prière l'encadrement et la documentation nécessaires pour la bon fonctionnement desdits groupes. Si vous comptez créer un Groupe de prière, veuillez prendre contact avec nous.



Erythrée: une chrétienne emprisonnée dans un container métallique !


Helen Berhane, la chanteuse chrétienne érythréenne arrêté en 2004 à cause de son appartenance à une Eglise Evangélique et emprisonnée dans un container métallique, vient d'être admise à l'hôpital dans un état jugé sérieux.

Chanteuse de gospel renommée, Helen Berhane a enregistré plusieurs disques et sa musique est très populaire auprès des jeunes érythréens. Depuis le 13 mai 2004, elle est détenue à l'isolement pour n'avoir pas abjuré sa foi chrétienne.

Membre de l'Église Rema, église minoritaire non reconnue par l'État, elle figure parmi les quelque 1750 personnes appartenant à des Églises évangéliques interdites, détenues sans inculpation ni procès, au motif de leurs croyances religieuses.

Helen Berhane est enfermée dans un conteneur métallique de transport maritime, peu ventilé, dépourvu de sanitaires, au camp militaire de Mai Serwa près d'Asmara.

«Tu ne recevras aucun visiteur et tu pourriras ici jusqu’à ce que tu signes ce papier». Voici les propos qu’aurait tenu un responsable militaire érythréen à Helen Berhane.

Christian Solidarity Worldwide (CSW) rapporte que Mme Berhane montrait des signes de maltraitance physique lorsqu'elle a été dernièrement aperçue sur un fauteuil roulant à l'hôpital. CSW ajoute que Mlle Berhane a été exclusivement maltraitée à cause de sa foi chrétienne puisqu'elle a été incarcérée sans accusation claire ni jugement depuis deux ans.

L'Erythree est un pays connu pour ses violations flagrantes des droits de l'homme. Et même la semaine dernière, les autorités érythréennes arrêtaient 40 membres de l'Eglise "Kale Hiwot Church" dont 10 enfants. Quand les parents ont tenté de les visiter avec des couvertures et la nourriture, ils ont été arrêtés à leur tour.

Le Gouvernement érythréen affirme que personne n'est persécuté en Erythrée à cause de sa foi et que chacun peut librement adorer et servir Dieu comme il l'entend, selon les spécificités de sa foi. Cependant, les organismes de défense des droits humains estiment à 1800, le nombre de chrétiens incarcérés dans les prisons et les camps militaires du pays.

Prions que les autorites permettent a Mlle BERHANE de se soigner pour recouvrer la santé et qu'elle soit mise en liberté.

Prions pour que Dieu affermisse la foi de tous les chrétiens persécutés en Eruthrée.

Prions que Dieu fasse souffler un vent de réveil spirituel sur l'Erythrée brisant ainsi le joug de la persecution religieuse.


Biélorussie: une Eglise Evangélique persécutée par le gouvernement


Le 6 Octobre, 17 membres de l'Eglise Vie Nouvelle ont entamé une grève de la faim contre le gouvernement pour revendiquer le respect des libertés chrétiennes et leur droit à la liberté de culte. Au 13 Octobre dernier, le nombre des membres de l'Eglise participait à cette grève de la faim était passé de 17 à 214 personnes. Les chrétiens essayent d'avoir une importante couverture medaitique de leur situation puisque le gouvernement est sur le point de la confisquer.

L'Eglise Vie Nouvelle, située à MINSK, compte en son sein environ un millier de membres effectifs, mais le gouvernement rejette toute idée d'enregistrement et de légalisation de l'Eglise. Récemment la commission administrative de la ville de Minsk a ordonné la vente de la propriete de l'Eglise et la cour a enteriné cette décision en transferant le montant de la vente dans le compte bancaire de l'Eglise. Le montant transfere n'etait qu'une partie de la valeur réelle de la propriété.

Les membres de l'Eglise Vie Nouvelle ont besoin de nos prières, car le 20 Octobre était leur 14e jour de grève de la faim et certains membres de sont des personnes agées. Un des grèvistes affirmait dernièrement qu'il est prêt à poursuivre la grève jusqu'à ce que les autorités rétablissent la situation de l'Eglise.

Prions que Dieu touche le gouvernement pourqu'il rétablisse l'Eglise Vie Nouvelle dans ses droits.

Prions que Dieu, d'une maniere surnaturelle, pourvoit en pain de vie au besoin alimentaire des croyants.

Prions enfin pour la liberte religieuse en Biélorussie


Pakistan: une jeune chrétienne agressée par son professeur


Le 13 Septembre dernier, une jeune chrétienne du nom de Kiran Shahzadi a été sévèrement battue par son professeur et directeur pour avoir porté un collier avec une croix en pendentif aux heures de classe. Kiran qui fréquente le Lycée public des filles à Kasur, une ville essentiellement musulmane, a refusé d'enlever son collier comme son professeur musulman le lui demandait. Le professeur l'a alors battue et l'a prise au bureau du Proviseur du Lycée où elle a également a été maltraitée.

Le Proviseur ayant forcé la jeune Lycéenne de retirer son collier, Kiran a été ensuite contrainte de se tenir debout sous le chaud soleil pendant plusieurs heures sans eau de boisson jusqu'à ce qu'elle se soit finalement évanouie. Quand le père de Karin et d'autres Chrétiens se sont rendus au Lycée de Kasur, ils ont reçu des menaces de la part des dirigeants de l'établissement qui leur faisaient savoir que la jeune fille serait exclue définitivement du Lycée si jamais l'affaire était portée devant les tribunaux.

En dépit des menaces d'expulsion, les chrétiens sont allés a la police en vue de l'enregistrement de l'incident, mais la police n'a pas jugé utile d'intervenir dans ce dossier. Un officiel dira avec un air moqueur au Papa de Karin: "le Pape même a aussi blaspheme contre notre saint Prophete."

Prions pour que Kiran reçoive la guerison dont elle a besoin pour la restauration de son corps et de son âme;

Prions que Karin maintienne sa foi audacieuse et continue à témoigner Christ.

Prions enfin que Dieu touche le coeur des autorites pakistanaises pour que la loi soit dite.


Erythrée : Deux chrétiens torturés jusqu'à la mort


Ils savaient que ce qu’ils faisaient était interdit par le gouvernement. Ce dimanche là, Immanuel Andergesh et Kibrom Firemichel avaient quand même pris le risque de se rendre discrètement dans une maison à Teklegi Asgerdom, au sud d’Asmara, la capitale. Dix autres personnes étaient aussi présentes à ce culte privé, bravant le danger. Mais la police est arrivée. C’était le dimanche 15 octobre.

Tous les participants ont été emmenés dans un camp militaire et ont subi tortures et mauvais traitements. Immanuel et Kibrom en sont morts. Ils avaient respectivement 23 et 30 ans et n’étaient pas mariés. Le sort des 10 autres chrétiens, 3 femmes et 7 hommes, tous membres d’une Eglise Evangélique, reste inconnu.

Plus tôt dans le mois, nous avons également appris qu’Helen Berhane a été admise dans un hôpital d’Asmara car sa jambe a été gravement endommagée par les mauvais traitements. Trois jours plus tard, la chanteuse chrétienne retournait dans un camp militaire. Helen a passé plus de 2 ans enfermée dans un conteneur métallique, depuis son arrestation en mai 2004.

-Prions pour les parents d'Immanuel et Kibrom.

-Prions pour les 10 autres chrétiens interpellés le 15 octobre.

-Prions enfin pour Helen Berhane, que le Seigneur la soutienne dans cette épreuve.

Dimanche de l'Eglise Persécutée
Pour mieux vous informer sur les persécutions subies par les chrétiens en Erythrée et prier pour eux, vous pouvez télécharger le dossier du Dimanche de l’Eglise persécutée qui aura lieu le 5 novembre.


Egypte : Kidnappée, une jeune chrétienne s'échappe


Laurence Wagih Emil se rendait à son cours de travaux pratiques, quand le bus dans lequel elle était assise changea d'itinéraire. "Soudain, quelqu'un m'a attrapé par derrière et a mis sa main sur ma bouche. Quand je me suis réveillée, je me trouvais dans une chambre obscure. Il y avait quatre hommes et une femme. Ils m'ont battue". Le lendemain, mardi 3 octobre, l'adolescente de 15 ans a pu s'échapper, pendant que ses kidnappeurs rompaient le jeûne du ramadan.

Elle se trouvait à Herwan, un faubourg de la banlieue sud du Caire. Un habitant a accepté de prévenir ses proches puis l'a emmenée dans un poste de police. Mais le calvaire n'était pas terminé pour la jeune fille. Laurence raconte que les policiers l'ont droguée puis forcée à signer une fausse déposition. C'est seulement dans la nuit du mercredi, vers 4 heures du matin, qu'elle a pu enfin être libre.

Ces heures d'incertitudes ont été terribles pour sa famille. Son père, Wagih Emil, a reçu des menaces depuis le téléphone portable de Laurence : "Prends les filles qui te restent et quitte la ville ou bien tu les perdras l'une après l'autre" disait l'un. Sur un autre message, il était écrit : "La fille n'accepte pas facilement, mais elle viendra à l'islam, c'est sûr", ou encore : "Si tu refuses de quitter la ville, elle te reviendra mariée".

Les enlèvements de jeunes filles chrétiennes dans le but de les convertir à l'islam sont courants en Egypte. Parfois, elles sont mariées de force. Mais il se peut aussi que dans certains cas, elles quittent volontairement leur famille pour trouver des conditions de vie meilleures en devenant musulmanes par le mariage.

- Prions pour Laurence et sa famille.

- Prions pour les chrétiens coptes qui représentent 10% de la population égyptienne et vivent beaucoup de discriminations.



Indonésie : Un pasteur assassiné à Palu


Il était encore tôt ce lundi là. Le pasteur Irianto Kongkoli s'était rendu dans une petite boutique de construction artisanale de Palu située dans la province centrale des Célèbes, pour y acheter quelques objets en céramique avec son épouse. Mais le pasteur s'est effondré. Une balle venait de percuter l'arrière de sa tête, le tuant sur le coup. Irianto Kongkoli âgé de 45 ans, était responsable de la Communauté des Eglises de Célèbes (CEC). Il avait deux enfants de 18 et 16 ans.

Cet assassinat fait suite aux violences religieuses qui ont secoué la région de l'île ces dernières semaines après l'exécution de trois paysans catholiques par la justice indonésienne.

Le pasteur Rinaldy Damanik, ancien responsable de la CEC, est très choqué par ce meurtre. "Nous avons besoin que la communauté internationale fasse pression" demande-t-il.
 
-Prions pour la famille d'Irianto Kongkoli, son épouse, sa fille aînée et son fils.

-Prions pour le pasteur Rinaldy Damanik qui est un homme clef dans les relations entre chrétiens et musulmans dans la province centrale des Célèbes.

-Prions pour la situation générale dans cette région et pour que les chrétiens aient la force de ne pas répondre aux agressions avec les armes de la violence.



Comores : Libéré de prison, il relance un cours biblique


Les semaines que Peter* a passé enfermé dans une cellule ne l'ont pas découragé, bien au contraire. Malgré sa maladie - Peter avait le paludisme - ce chrétien engagé a témoigné avec hardiesse de sa foi à ses codétenus. Esther, son épouse venait souvent lui rendre visite pour lui apporter des médicaments mais ceux-ci ont été systématiquement confisqués par les gardiens. Seuls les repas qu'elle préparait pour son mari parvenaient au prisonnier. Sachant cela, Esther y glissait discrètement quelques versets bibliques. Bien cachés dans la nourriture, les petits bouts de papier sur lesquels étaient écrits les précieuses Paroles échappaient à la vigilance du personnel de la prison. La foi de Peter s'en trouvait considérablement renforcée.
Aujourd'hui libre, Peter a retrouvé sa femme et ses trois enfants. Même s'il est encore affaibli par la maladie, une chose lui tient particulièrement à cour : mettre sur pied un nouveau groupe d'étude biblique. Pourtant, c'est lors d'une telle réunion qu'il avait été interpellé le 20 mai dernier. La police avait surgi et arrêté en tout quatre hommes, dont trois chrétiens. Parmi eux, Peter, responsable du groupe et Timothée*, âgé de 15 ans, venant de l'islam et qui s'était tourné vers le christianisme. Pendant leur garde à vue, Peter et Timothée ont été battus et menacés pour qu'ils renoncent à leur foi. Ils ont aussi passé deux nuits, presque nus, enfermés dans une citerne. Si Peter n'a pas cédé aux pressions, Timothée quant à lui, est revenu à l'islam pendant son séjour en prison.

Les quatre hommes interpellés ce jour-là ont tous bénéficié de la grâce du nouveau président comorien Ahmad Abdallah Mohamed Sambi. Celui-ci a en effet décidé de relâcher tous les prisonniers arrêtés durant les six mois qui ont précédé son élection.
*pseudonymes


-Remercions Dieu pour cette libération

-Prions pour Peter et sa famille ainsi que pour Timothée

-Prions pour le nouveau cours biblique



Inde : Une école chrétienne attaquée


" Une foule d'environ 250 personnes a dévasté l'école. Ils ont détruit le mur d'enceinte et bombardé le bâtiment avec des pierres " raconte un témoin. " Ils criaient des slogans contre les missionnaires chrétiens " ajoute-t-il. La scène s'est déroulée le 11 septembre dernier, en fin de matinée, à l'Ecole missionnaire du Bon Berger de Pulwama, dans l'Etat de Jammu-et-Cachemire au nord de l'Inde. La police est intervenue, dispersant la foule avec du gaz lacrymogène et arrêtant de nombreux étudiants, extrémistes musulmans, qui en faisaient partie.

L'Ecole chrétienne est dirigée par Jim Borst, un Hollandais de 70 ans qui vit dans le pays depuis 1963. En 2003, un journal local avait nommé le missionnaire comme faisant partie de la poignée de personnes qui encourageaient les musulmans à se convertir au christianisme. Suite à la publication de cet article, une plainte avait été déposée contre lui. Jim Borst avait alors failli être expulsé du pays.

Selon le missionnaire, les extrémistes musulmans qui dirigent plusieurs écoles coraniques dans la région se sont opposés à l'école du Bon Berger depuis sa fondation il y a 10 ans, l'accusant régulièrement de se servir de l'éducation pour forcer les enfants à se convertir.

-Prions pour Jim Borst et son équipe qui viennent en aide à beaucoup d'enfants.

-Prions pour ces enfants et pour les chrétiens du Jammu-et-Cachemire.



Iran : Le pasteur Hamid Pourmand est sorti de prison


Pasteur et ancien colonel, Hamid Pourmand a été relâché le 20 juillet dernier (*). Incarcéré depuis septembre 2004, il n'aura finalement pas été au bout de ses 3 ans de prison. Néanmoins, il a été averti que s'il se rendait dans une église, il risquait d'être à nouveau arrêté et de terminer les 14 mois qui lui restent à faire. Aucune explication n'a été donnée par les autorités iraniennes au sujet de sa libération anticipée. L'ancien colonel a pu rapidement rejoindre son épouse et ses deux enfants. En février 2005 et malgré des documents prouvant son innocence, il avait été déclaré coupable de trahison pour avoir caché sa confession chrétienne. Il est en effet interdit en Iran pour un non-musulman d'occuper un poste d'officier dans l'armée.

Hamid Pourmand a quitté l'islam il y a 27 ans pour devenir chrétien. Avant son interpellation le 9 septembre 2004, il exerçait des responsabilités pastorales au sein de son église dans la cité portuaire de Bandar-i Bushehr. Il avait été arrêté par la police secrète lors d'une conférence organisée par des églises évangéliques (Assemblées de Dieu) en compagnie de 85 autres pasteurs. Tous avaient été relâchés quelques jours plus tard, pas lui. Hamid a passé les cinq mois suivants complètement isolé en cellule de confinement. Jugé également pour apostasie et prosélytisme, il avait échappé à la peine de mort et été acquitté lors d'une audience d'un tribunal islamique en mai 2005. Hamid a été renvoyé de l'armée et ne touchera pas de pension militaire.

(*) Nous venons juste d'apprendre la nouvelle.

-Remercions le Seigneur pour cette libération.

-Prions pour le retour d'Hamid Pourmand auprès des siens, pour qu'il retrouve un équilibre et se remette de cette épreuve.

-Prions aussi pour son épouse Arlet et leurs fils adolescents Immanuel et David.

-Prions pour les chrétiens iraniens.



Bangladesh: réveil inattendu pour un chrétien blessé


Alors qu'il restait peu d'espoir, les proches d'un chrétien ont été surpris quand il s'est réveillé et a pu sortir rapidement de son lit d'hôpital. Santu Adhikary, un ancien brahmane converti au christianisme, a été découvert à demi-mort par des villageois dans le sud du Bangladesh et conduit d'urgence à l'hôpital où il est resté inconscient pendant deux jours. Il avait été attaqué par quatre hommes masqués, le 19 août dernier alors qu'il circulait à bicyclette.


Santu, âgé de 33 ans et qui travaille pour l'ONG "Vie chrétienne au Bangladesh" (VCB) est connu pour son zèle au service de l'Evangile. Il a notamment pour tâche de montrer le film "Jésus" aux habitants du district de Patuakhali, au sud du pays. Depuis sa conversion, Santu rencontre l'hostilité des membres de son ancienne caste. Selon le directeur de VCB, ce sont les brahmanes hindous qui ont encouragé l'agression de Santu. Ce dernier avait en effet reçu des menaces il y a quelques mois.


En juillet 2005, deux équipiers de CLB avaient trouvé la mort après avoir organisé la projection du film "Jésus" et reçu cette fois-là, des avertissements d'extrémistes musulmans.

- Prions pour Satu et sa famille qui craint d'autres attaques.

- Prions pour les collègues de Satu confrontés aux menaces des extrémistes.

- Prions pour que Dieu fortifie l'Eglise au Bangladesh.

"Comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu'il a reçu." (1Pierre 4:10)



L'incertitude des chrétiens en Algérie


Que va-t-il se passer le 1er septembre ? Les chrétiens algériens sont partagés entre l'inquiétude et le fatalisme alors qu'approche la date de la mise en vigueur de la loi anti-prosélytisme. Depuis mars 2006, les différentes communautés chrétiennes ont été reçues par des membres du gouvernement. Elles sont reparties sans aucune garantie sur la façon dont l'ordonnance présidentielle serait appliquée. Celle-ci vise notamment à empêcher les conversions des musulmans vers le christianisme et prévoit des peines de prison et des amendes pour quiconque " incite, contraint ou utilise des moyens de séduction tendant à convertir un musulman à une autre religion " ou " fabrique, entrepose ou distribue des documents imprimés ou métrages audio-visuels ou tout autre support ou moyen, qui visent à ébranler la foi musulmane ".

- Prions pour que cette loi ne soit pas appliquée.

- Prions pour la liberté religieuse en Algérie.

- Prions pour les communautés chrétiennes et leurs relations avec le gouvernement algérien.




France: Grande campagne d'évangélisation à Paris


Du dimanche 27 au jeudi 31 août 2006, venez entendre parler de Dieu et le rencontrer. Dieu peut changer votre vie ! Cinq grandes soirées d'évangélisation avec le Dr T.L. Osborn.

« Si je peux seulement démontrer l'amour de Dieu pour notre monde meurtri à un tel degré, alors ce sera mieux que si je n’avais rien fait ». T.L. Osborn 56 ans de ministère, il a visité 82 pays.

Dans les années 60, il a tenu des campagnes d’évangélisation en France. Son amour pour les français l’a motivé à apprendre notre langue, ce qui lui permet de prêcher en Français.
« J’aime la France, et c’est le temps que Dieu a choisi pour guérir ce pays, ce pays a une place à prendre dans le plan de Dieu pour ce monde », indique le Dr Osborn.

Chants, musique, message, prière pour les malades sont au rendez-vous de ces 5 soirées où votre vie peut changer complétement !

Entrée libre et gratuite.

Tous les soirs à 19h, Esplanade Saint Louis à Paris (12e)

En métro, ligne 1, arrêt Château de Vincennes

En bus, lignes 46 et 112, arrêt Parc Floral

Site web: Festival 2006

e-mail: festival2006@wanadoo.fr

Source: www.aleloo.com

- Prions pour le succès de cette campagne d'évangélisation.

- Prions que les messages soient d'une bénédiction particulière pour tous ceux qui y prendront part.

- Prions que les chrétiens soient édifiés, que les pécheurs se convertissent, que les miracles accompagnent la proclamation de l'Evangile.




Palestine: le combat d'un chrétien


Labib Madanat est le directeur de la Société biblique palestinienne. Il est d'origine jordanienne et vit en Palestine. Il lutte pour ne pas tomber dans le piège de la haine et veut rappeler que le combat de l'Eglise est différent de celui des nations :


" C'est tellement facile de haïr en Palestine. Ce sentiment est devenu une norme. Moi-même je suis tenté, mais je refuse de me laisser prendre dans cette ambiance. Si je laisse une pensée de haine m'envahir et ne la dépose pas devant la croix de Jésus-Christ, je deviendrais l'otage de ce mauvais sentiment. Alors j'essaie de me mettre à la place des Juifs. Une leçon bien difficile pour moi, qui suis un Arabe et qui naturellement ressent de la sympathie pour les Libanais et pour les habitants de Gaza. Mais je veux partager la peine des Juifs, parce que c'est un peuple aimé de Dieu, tout comme je le suis et comme ma nation l'est aussi. Je veux porter la douleur de ceux que le monde voit comme mes ennemis.

L'Eglise ne doit pas se laisser infecter par les mêmes divisions qui affectent les pays. Elle est un agent de la grâce de Dieu et doit dépasser les tensions qui affectent les peuples. Bien que cela soit parfois une source de souffrance, nous, chrétiens, devons nous appliquer à vivre comme Jésus-Christ, particulièrement quand on habite dans une zone ravagée par la guerre."

Labib Madanat nous demande de prier :

- Pour que les églises du Proche-Orient, dans les pays arabes comme en Israël, reflètent l'amour de Jésus-Christ.

- Pour que les chrétiens arabes puissent surmonter la haine et avoir un réel amour pour le peuple juif au-delà des situations politiques.

- Pour l'engagement des chrétiens palestiniens envers les communautés musulmanes dans les territoires occupés.

Source: Portesouvertes.fr



Pakistan : Des chrétiens attaqués pour leurs terres


Le responsable de ces offensives, un certain Yacoob Maher, personnage influent d’un village voisin, a depuis été interpellé par la police. Depuis 6 ans, il menaçait les chrétiens de Mominpura Thaiki. Son but : les chasser et récupérer leurs terres.

La première agression a eu lieu le 7 août. Ce jour là, alors que la plupart des hommes étaient aux champs, l’église du village a été partiellement détruite par un tracteur. Trois hommes qui priaient à l’intérieur se sont échappés à temps, mais ils ont reçu des coups de hachettes et sont sérieusement blessés. Des femmes et des enfants traînés hors de leurs maisons, ont été battus et menacés.

La seconde attaque s’est déroulée quelques jours plus tard, le 12 août. Une trentaine de musulmans armés ont surgi. Ils ont fini de détruire l’église en lançant des grenades à l’intérieur. C’était le soir, vers 22 heures alors que les hommes chrétiens étaient partis pour une réunion de prière. Plusieurs femmes et enfants ont trouvé refuge chez leurs voisins musulmans du même village qui les ont défendus. Les autres ont à nouveau été molestés par les agresseurs. Un chrétien, Bashir Masih, sévèrement blessé, a disparu depuis ce jour.

Le village compte 500 habitants dont 55 familles chrétiennes et 12 familles musulmanes.


- Prions pour les habitants du village de Mominpura Thaiki.

- Prions pour Bashir Masih. S'il n'est pas mort, qu'il puisse rapidement retrouver sa famille.

- Prions pour Yacoob Maher et ses complices.

Source: Portesouvertes.fr



GCM Prayer Network
 
Rechercher:

 

ERYTHREE

Erythrée: une chrétienne emprisonnée dans un container métallique !



PAKISTAN

Pakistan: une jeune chrétienne agressée par son professeur



BIELORUSSIE

Biélorussie: une Eglise Evangélique persécutée par le gouvernement



ERYTHREE

Erythrée : Deux chrétiens torturés jusqu'à la mort



INDONESIE

Indonésie : Un pasteur assassiné à Palu



EGYPTE

Egypte : Kidnappée, une jeune chrétienne s'échappe



COMORES

Comores : Libéré de prison, il relance un cours biblique



INDE

Inde : Une école chrétienne attaquée



IRAN

Iran : Le pasteur Hamid Pourmand est sorti de prison



BANGLADESH

Bangladesh: réveil inattendu pour un chrétien blessé



INDONESIE

PALESTINE

Palestine: le combat d'un chrétien



FRANCE

France: Grande campagne d'évangélisation à Paris



PAKISTAN

Pakistan : Des chrétiens attaqués pour leurs terres



EGYPTE

Prions pour une jeune fille copte enlevée en Egypte



EGYPTE

Prions pour Thérèsa, une chrétienne de 19 ans, enlevée en Egypte pour être convertie de force à l'islam



SRI LANKA

Prions pour les Chrétiens de Sri Lanka



NIGERIA

Prions pour les chrétiens du nord du Nigeria



GAZA

Prions pour la Société Biblique de Gaza



ERYTHREE

Prions pour les chrétiens de l'Erythrée



IRAN

Prions pour les chrétiens iraniens



IRAK

Prions pour la sécurité des chrétiens en Irak




Prions pour trois enseignantes chrétiennes persécutées en Indonésie



TSANGLA

Prions pour le peuple Tsangla



PEUPLE LEPCHA

Prions pour la communauté Lepcha



QASHQAI

Prions pour le peuple Qashqai (Kash-kai) de l’Iran



PAKISTAN

Pakistan : Des chrétiens attaqués pour leurs terres



PRIER EN TOUT

Palestine: le combat d'un chrétien



PRIERE ET MISSION

La Place de la Prière dans la Mission Chrétienne ...



S'ACCORDER

Si deux d'entre vous s'accordent...



ACTIVITES


ACTUALITES


SERVICES


ORGANISATION

Organisation



RESSOURCES BIBLIQUES

Bible et Ressources bibliques



LET'S PRAY

GCM Prayer Network



© SPCM International - Au service des chrétiens persécutés et des peuples non-atteints.
Accueil - Actualité - Activités - Ressources - La Bible - Organisation - Contact - Boutique
Mentions Légales